Sélectionner une page

MERCI POUR VOTRE ADHÉSION !  

C’EST LE DÉBUT D’UNE NOUVELLE AVENTURE POUR VOUS…

Êtes-vous bien assis ?

Concentrez ?

Téléphone éteint ?

Réseaux sociaux fermés ?

Voici mon 1er CADEAU…

Un guide sur le Web Entreprenariat ou comment booster votre C.A. via le web.

Que vous ayez un site web ou non, que vous soyez entrepreneur ou non, je vous invite tout de même à en prendre connaissance.

Ce guide m’a demandé une journée de travail, afin de vous rassembler 11 moyens uniques et variés, pour augmenter votre C.A. sur internet, en 2015.

Ne vous contentez pas de lire celui-ci de manière passive.

Ce n’est pas parce qu’il est gratuit, que vous devez le lire en diagonale.

Lisez d’une manière « pro-active » !

Prenez du recul sur votre entreprise, sur votre site web, sur votre business model, et posez-vous à chaque fois la même question :

« Ai-je déjà appliqué cela à mon entreprise ? Ai-je déjà testé cela ?« 

Cet article vous est offert gracieusement, pour vous souhaitez la bienvenue.

Il serait dommage de ne pas en profiter…

En attendant, je vous souhaite une excellente lecture.

 

11 MOYENS SIMPLES POUR EXPLOSER SON CHIFFRE D’AFFAIRES SUR INTERNET EN 2015.

(À appliquer dès aujourd’hui…)

#1 Choisir votre positionnement

« Mais c’est quoi finalement le positionnement ?« 

Par définition, c’est tout simplement la perception qu’a le client de votre offre (produits ou services). En d’autres termes, vis-à-vis de la concurrence, où vous situez vous ?

Cela se définie par différents critères, en particulier par la qualité de vos services et vos tarifs.

Bien souvent, on simplifie le positionnement par la question :

Êtes-vous bas / moyen / haut de gamme ?

Certes, cela entre en compte dans le positionnement, mais il n’y a pas que cela…

Le prix n’est qu’un axe de positionnement parmi tant d’autres.

Quand on débute, et en particulier sur internet, il est très courant (et beaucoup plus facile) de passer le positionnement aux oubliettes. Après tout, ce qu’il faut pour réussir c’est du… TRAFIC, TRAFIC, TRAFIC et bien… non !

Désolé de vous décevoir, mais si vous accumulez des milliers de visiteurs sur votre site web, mais qu’ils ne correspondent pas du tout à votre positionnement, cela ne fera PAS augmenter votre C.A.

Rassurez-vous, même les plus grandes marques font des erreurs de positionnement, la dernière en date, et sans doute l’une des plus flagrantes à mon sens : Air France.

Ils n’ont pas su se situer entre l’arrivée des compagnies low-cost, comme EasyJet, et leur clientèle actuelle.

air france positionnement

Alors finalement sur internet, ça marche comment le positionnement ?

Et bien, comme dans la vie de tous les jours.

Voici les différents critères qui peuvent vous aider à vous trouver un positionnement vis-à-vis de la concurrence :

  • Vos tarifs
  • Les attributs et performance de vos produits et/ou services (exemple
  • Votre clientèle
  • Un mode d’utilisation
  • Vos garanties

Prenez le temps de réfléchir à votre positionnement, cela peut vous faire passer d’un simple concurrent, à un leader de votre marché et donc… augmenter votre chiffre d’affaires.

#2 Vous différencier

C’est sans doute l’une des plus grande tentation sur internet : imiter les autres.

On voit un site qui marche bien, avec un beau design, notre 1er réflexe est bien souvent : « Ah mais c’est ça que je veux ! »

Pire, beaucoup de personnes imitent le contenu des autres, ce qui fait qu’on se retrouve avec 20 fois le même article, écrit simplement sous une forme et un style différent.

Se différencier

Pourquoi se différencier de la concurrence ?

Pour faire simple, mettez-vous 5 minutes à la place de l’internaute.

Il ne vous connaît pas. Ne connaît pas vos produits et/ou vos services. Et il tombe par hasard sur votre site web, car il est dans un processus « pro-actif » de recherche pour satisfaire l’un de ses besoins.

Vous êtes sans doute le 5ème, 6ème, peut-être le dixième sites qu’ils visitent…

2 réflexions s’offrent alors à lui :

  • « Mais c’est exactement la même chose que sur les autres… ils font tous pareil !« 
  • « Waouh ! Enfin un qui se démarque de ce que j’ai vu, je vais regarder de plus près !« 

Je vous laisse choisir de quel côté vous voulez être…

Pour se différencier, la forme joue autant que le contenu.

Comme le disait l’un de mes mentors : « Tout a déjà été dit, vu et fait sur internet, LE moyen de différence, c’est la forme« .

Cela peut se traduire, de différentes façons : votre design, votre communication, votre distribution, vos services complémentaires etc…

Par exemple, quand je me suis lancé dans la vente de formation e-learning, en webmarketing, j’ai été l’un des premiers à proposer 1H de coaching, avec l’achat d’une formation.

Finalement, je disais la même chose que les autres dans mes formations mais, je proposais un accompagnement individuel derrière, en direct.

Une fois votre positionnement défini, la différenciation doit être votre prochaine priorité.

Réfléchissez déjà à votre situation actuelle.

#3 Apporter de la valeur ajoutée gratuitement

Arrêtez de penser que votre site web est une simple vitrine de vos produits et/ou service. Mettez-vous une nouvelle fois, quelques instants à la place d’un internaute qui découvre pour la première votre site internet.

Il ne vous connaît pas, est arrivé ici un peu par hasard (soit via les réseaux sociaux ou le référencement naturel), pensez-vous réellement qu’il va vous faire confiance de suite ?

C’est à vous justement de prouver votre expertise, en lui apportant de la valeur, et en montrant que vous savez de quoi vous parlé.

Pour cela, le blog d’entreprise, est à mon sens, l’un des outils les plus efficaces qui existe.

blog entreprise

Pourquoi créer un blog d’entreprise ?

C’est en publiant régulièrement des articles, des vidéos et même des podcasts, que vous arriverez à transformer ce simple lecteur « lambda » en potentiel prospect dit « chaud » puis, client.

En lisant votre contenu, il pourra ainsi voir par lui-même, que vous êtes un réel expert dans votre domaine.

C’est par ailleurs, un excellent moyen d’instaurer une relation de proximité, entre vous (l’entreprise) et un internaute (un potentiel client).

Je sais que beaucoup d’entreprises sont encore réticences à l’ouverture d’un blog, car elles sont restés sur l’image négative et bas de gamme d’un blog.

Oubliez cela. Ce temps est révolu.

Les plus grandes sociétés ont maintenant tous leur blog, pour échanger, communiquer et lier une relation de confiance avec leur audience.

#4 Varier ses techniques d’acquisition de trafic

Si il y a bien une énorme erreur sur internet, que beaucoup d’entreprises commettent, c’est bien celle-ci : croire que le référencement naturel sur Google est la seule source de trafic possible.

C’est totalement FAUX.

Il existe des dizaines et des dizaines d’autres techniques d’acquisition de trafic, qui vous permettront de multiplier celui-ci par 2, 3 voir 5, suivant vos ambitions.

acquisition de trafic

Comment acquérir du trafic SANS référencement naturel ?

 

Les relations avec les blogueurs influents de votre thématique sont par exemple, bien souvent mise de côté, alors qu’elles peuvent vous apporter des milliers de prospects qualifiés.

Les réseaux sociaux sont également souvent délaissés. En effet, il ne suffit pas d’avoir une page Facebook ou un compte Twitter pour obtenir du trafic de ces derniers. Il y a une réelle stratégie à mettre en place à ce niveau-là.

Les passages dans la presse peuvent également avoir un énorme retentissement dans votre communication. Croyez-moi, j’en ai fais l’expérience, avec l’un de mes sites web.

En obtenant un passage dans le « Cosmopolitan » (un magazine très connu auprès des femmes), nous avons, mes associés et moi, obtenus près de 800 visiteurs dès le 1er jour du lancement.

Le pouvoir de la vidéo est également à prendre en compte. Youtube est devenu le 2ème moteur de recherche, après… Google. Chaque jour, des milliers d’internautes francophones font des recherches sur Youtube, à vous d’en profiter.

L’affiliation avec des sites partenaires est un autre moyen (vous l’aurez compris, parmi tant d’autres…), de se faire connaître et de gagner en trafic.

Alors si vous souhaitez réellement augmenter votre C.A., vous savez que cela passe notamment par l’augmentation de votre trafic. Essayez donc de nouvelles stratégies, sans doute encore peu utilisés par vos concurrents, jusque là, en tout cas…

#5 Arrêtez de laisser repartir ses visiteurs dans la nature

Ce point n°5 est à croisé avec le point n°3

Comme je vous le disais, il est difficile de convaincre un lecteur, qui vient d’arriver sur votre site web, d’acheter directement votre produit ou vos services.

Vous devez d’abord instaurer une relation de confiance et montrer votre expertise. Pour cela, l’un des meilleurs moyens est de créer cette fameuse relation par l’email.

relation emailing

Créer une relation de confiance par email, mais comment faire ?

 

L’idée est d’offrir une énorme valeur ajoutée à cette internaute « lambda », simplement en échange de son adresse email.

Concrètement, qu’est-ce que ça donne ?

Voici les étapes :

  1. Définir le problème majeur de vos lecteurs
  2. Créer un produit au format numérique (infoproduit) répondant à ce problème. Cela peut être une série de vidéo, de fiches pratique, de podcast etc…
  3. Installer un formulaire de capture d’adresse mail sur votre site web, annonçant votre contenu
  4. Varier les emplacements, pour obtenir le meilleur taux de conversion
  5. Relancer régulièrement vos inscrits avec du contenu actualisé

Ce n’est pas parce que vous avez eu l’adresse mail de la personne, que vous pouvez le harceler d’emails de vente. Bien au contraire, il faut continuer de lui proposer du contenu de qualité, sous différents formats.

La fidélisation de son audience est à mon sens, l’un des enjeux majeurs, si vous souhaitez augmenter vos revenus sur internet en 2015.

#6 Soignez vos relations avec les blogueurs influents de votre thématique

Ce point me tient particulièrement à coeur, étant moi-même issu du milieu du blogging, et en particulier du voyage.

Je ne compte plus les marques qui ont littéralement explosé leur trafic, et donc leur C.A., en liant de bonnes relations avec les blogueurs. Bien entendu, cela à un coût, mais si votre campagne de communication est bien faite, cela peut vous rapporter gros.

Et n’oubliez pas : le blogueur professionnel est susceptible.

Quoi qu’on en dise, pour être blogueur, il faut avoir un minimum d’ego. (Au passage, cela n’est pas obligatoirement péjoratif).

Un blogueur connu, est sollicité des dizaines, voir des centaines de fois par semaine, attention donc à soigner votre première approche, au risque de ne jamais recevoir de réponse…

Un blogueur sait qu’il a un pouvoir d’influence sur sa communauté.

Il sait qu’il peut l’influencer dans un sens comme dans l’autre.

À vous de vous débrouiller, pour être du bon côté, et trouver une relation gagnant-gagnant.

blogueur relation

Sous quelle forme se déroule un partenariat avec un blogueur ?

Il existe plusieurs possibilités.

La forme la plus basique est un article sponsorisé, dédié à votre entreprise. En échange d’une rémunération, le blogueur publiera un article et/ou une vidéo à votre sujet, décrivant vos services, ainsi que vos avantages et… inconvénients.

Vous pouvez également mener une campagne sur les réseaux sociaux avec plusieurs blogueurs, ou leur offrir la possibilité de tester vos produits/services gratuitement en échange d’un relais à leur communauté.

Il existe des dizaines de possibilités, et chaque thématique fonctionne différemment, mais n’oubliez pas que certains blogueurs rassemblent des communautés de plus de 10 000 personnes, qui pourraient potentiellement être intéressés par ce que vous proposez.

#7 Définir une réelle stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux

Créer une simple page Facebook et/ou un compte Twitter ne suffit pas pour exploiter au maximum tout le potentiel des réseaux sociaux.

Oui, il est indispensable d’avoir une présence sur les réseaux sociaux.

Oui il est indispensable d’avoir une communauté, fidèle à votre marque.

Oui, il est indispensable de poster du contenu.

Mais pas n’importe comment.

réseaux sociaux entreprise

Pourquoi définir une stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux ?

De plus en plus de personnes se mettent à comparer le web, comme une véritable jungle. Cela est en partie vrai. Et les réseaux sociaux en sont un parfait exemple.

Vous pouvez rapidement créer le buzz autour de votre entreprise, comme faire un « bad buzz« . Dans tous les cas, des milliers de personnes peuvent rapidement être touchés.

Alors autant contrôlé cela un minimum.

De plus, votre audience doit sentir rapidement la réelle valeur ajoutée qu’il a, à vous suivre et/ou à aimer votre page. Sinon, elle se désabonnera aussi vite qu’elle s’est abonné.

Enfin, votre contenu publié doit rester en adéquation avec votre entreprise, tout en ajoutant un côté interactif, rendu possible par les réseaux sociaux.

Le taux d’engagement, en particulier sur Facebook, baisse de plus en plus. À vous de susciter continuellement l’intérêt chez votre communauté. Et tout cela se prépare.

Dernier point : n’oubliez pas que vous devez adopter une stratégie avec chacun des réseaux. On ne publie pas exactement la même chose sur Twitter que sur Facebook, Instagram ou Google+.

Être « community manager » est un métier. Et ce n’est pas pour rien.

#8 Segmenter vos Prospects / Clients

Chaque visiteur sur votre site web ne VEUT pas la même chose.

Chaque visiteur sur votre site web ne VAUT pas la même chose. (oui, quitte à choquer, un visiteur a une valeur monétaire)

Et c’est normal.

Lui envoyer, notamment par mail, des offres auxquelles ils ne portent aucun intérêt, aura une seule et même conséquence : vous retrouver dans sa boite à SPAM.

segmentation client

Comment segmenter une base de données emails ?

L’idée ici, n’est pas de vous faire un tutoriel technique.

Un, ça me prendrai un temps fou.

Deux, il existe tellement d’autorepondeur et de gestionnaire de B.D.D. que chacun gère ses fonctions différemment.

En pratique, la segmentation est finalement simple. Oui, simple.

Suivant vos différentes actions, c’est à vous d’orienter vos prospects ou clients, vers tel ou tel liste.

Exemple :

Vous êtes une entreprise vendant du matériel informatique.

Dans 2 semaines, vous prévoyez de faire une promotion sur les disques durs. Cela pourrait fortement intéresser une partie de votre B.D.D., alors qu’une autre partie s’en moquera totalement.

Faites un 1er shooting (envoi) à l’ensemble de votre B.D.D., en les incitant à rentrer leur adresse mail, pour bénéficier d’un code de réduction.

Peu importe qu’il achète ou non directement après.

Vous pourrez au moins les relancer EUX, par la suite, sans emm*rder le reste de votre liste.

Finalement, la segmentation, c’est bien pour vous (l’entreprise).

Mais, c’est mieux pour eux (vos potentiels clients).

#9 Pratiquer régulièrement le Cross-Selling et le UpSelling

Ces 2 notions paraissent au premier abord impressionnant !

Et pourtant, vous les vivez au quotidien, sans vous en rendre compte.

1. Le « Cross-Selling » consiste à proposer un produit complémentaire au moment de l’achat d’un autre produit.

 

Exemple : Au moment où l’internaute achète un appareil photo, vous lui proposé une carte mémoire.

Cette technique est particulièrement utilisé par les gros sites d’e-commerce, mais encore très peu par les TPE/PME.

Prenez du recul sur les produits/services que vous vendez, il existe toujours une manière d’augmenter le panier d’achat de votre consommateur, en proposant par exemple une garantie supplémentaire, un support exclusive, une heure de coaching etc…

cross-sell-up-sell

Et l’up-selling, c’est quoi ?

 

L’Up-Selling, se déroule AVANT que la personne effectue son acte d’achat. Nous allons lui proposer un produit plus cher, plus haut de gamme, vis-à-vis de celui auquel il est en train de s’intéresser.

Exemple : Vous vendez une formation au format texte, à 27€ sur le jardinage. Au moment, où la personne s’intéresse à cette formation, proposez-lui un package complet en vidéo, sur le jardinage, d’une valeur de 57€.

C’est une technique fréquement utilisé pour augmenter le prix moyen d’un panier d’achat et donc… votre chiffre d’affaires.

Simplement en appliquant ces 2 techniques, vous pouvez augmenter votre chiffre d’affaires de 30%.

#10 Profitez de la puissance des webinars

« Mais qu’est-ce qu’un webinar me direz-vous ? »

C’est une occasion unique de dialoguer en ligne avec vos prospects, sur un sujet qui vous passionne, en montrant votre expertise, tout en proposant vos produits et services à la fin.

Via un tchate en direct, les gens peuvent vous poser toutes leurs questions, ce qui vous permet d’y répondre directement.

Cela s’effectuant en ligne, vous pouvez toucher des centaines de personnes, tout en instaurer une relation humaine, avec eux.

webinar et augmentation de son chiffre d'affaires

Et concrètement, comment mettre en place un webinar ?

Pour cela, il existe des plateformes françaises ou américaines.

(roulement de tambour) Voici le moment chauvin de cette article… 🙂

Personnellement, j’utilise et je recommande (après avoir testé plusieurs logiciels, comme GotoWebinar) la plateforme Webikeo.

Pourquoi ?

  1. Elle est simple d’utilisation
  2.  Il y a un réel support qui vous accompagne pour votre 1er webinar
  3. Ils sont extrêmement réactif
  4. La plateforme vous permet de toucher à chaque fois de nouveaux prospects, en plus des vôtres.

Alors finalement, peu importe que vous fassiez des ventes à la fin ou non.

Un webinar ne peut être que bénéfique, étant donné que vous augmenterez une nouvelle fois, votre B.D.D. de prospects.

#11 Être fédérateur et organisateur d’évènements

Régulièrement, invitez vos clients, et même vos prospects à des évènements spéciaux. Cela a 2 conséquences positives :

D’une part, vous fidélisez votre clientèle, qui est toujours avare de ce genre d’évènements, et qui se sent privilégiée.

D’autre part, il est rare que ces personnes aiment venir seul à ce genre d’évènement. Ils viendront donc accompagné, et cela sera l’occasion de transformer ces inconnus en potentiel client.

evènement en ligne

Sous quelle forme puis-je, organiser un évènement ?

Tout dépend de votre secteur d’activité.

Voici quelques idées :

  • Invitez-les dans votre entreprise à tester gratuitement vos produits et/ou services.
  • Faites leur visiter vos locaux.

Alors vous me direz : « Oui mais je n’ai qu’un site internet, et mes clients sont reparti dans la France entière ! »

  • Organisez un séminaire à bas prix, sur une thématique qui vous tient à coeur.
  • Créez un évènement en ligne. Par exemple, pendant 1 semaine, vous leur envoyer 1 vidéo chaque jour, montrant votre processus de fabrication.

Les évènements sont une occasion parfaite, pour humaniser votre relation avec prospects.

Encore quelques personnes sont réticentes à l’idée de commander sur internet. Ils se demandent toujours « qui se cache derrière ce site web ».

Les rencontres ou évènements en ligne, sont un excellent moment, de sortir du cadre institutionnel de votre entreprise, et de montrer votre présence.

 

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest