Vous êtes autoentrepreneur ? Arrêtez TOUT… Devenez Infopreneur !

par | Sep 2, 2016 | WebMarketing | 0 commentaires

9 ans…

9 ans que le statut d’autoentrepreneur existe.

D’après cette étude de l’Express, il existe maintenant plus d’un million d’auto-entreprises en France.

Appelé maintenant, micro-entreprise depuis le 1er janvier 2016, ce statut est en baisse de popularité. Complexité administrative, charges sociales en hausse et… chiffre d’affaires en berne sont les principales raisons.

Aujourd’hui, je souhaite revenir sur ce dernier point.

Cela fait maintenant 4 ans, que je suis moi-même autoentrepreneur, et coach pour ces derniers dans le développement de leur activité via le web, en particulier via l’infoprenariat (= vente de produit numérique).

Mais concrètement, pourquoi un autoentrepreneur n’arrive pas à passer à la vitesse supérieur ?

Pourquoi si peu arrivent à passer en société, alors que c’est un rêve pour bon nombre d’entre eux.

3 raisons majeurs à l’échec des autoentrepreneur

 

Cette liste est non exhaustive bien entendu… Elle reflète uniquement ma perception des choses. Celle que je ressens au quotidien en coaching individuel.

Êtes-vous concerné par l’une de ces 2 raisons ? A vous de me le dire…

Démarrons par la première :

La solitude de l’Entrepreneur valable pour… les micro-entrepreneurs qui entraîne un manque de connaissance !

 

Il y a déjà eu X articles / vidéos sur le sujet, inutile de s’étaler dessus. J’ai pendant longtemps fait cette erreur.

Beaucoup considèrent cela comme un doux rêve lointain, sans finalement trop y croire… Et pourtant, devenir micro-entrepreneur ne s’improvise pas.
Il faut, au même titre qu’un entrepreneur, avoir des compétences en comptabilité, communication & marketing, ventes etc…

Le manque de budget pour se faire accompagner (ou pour sous-traiter)

 

Il est maintenant obligatoire d’avoir un compte professionnel si vous êtes autoentrepreneur. Outre la paperasse administrative supplémentaire à faire, c’est finalement… une bonne chose !
Cela permet de différencier clairement votre argent personnel et votre argent professionnel, ce qui était loin d’être le cas auparavant.

Peu d’autoentrepreneur pense à déterminer un budget de départ pour leur lancement, alors ils font tout par eux-mêmes : création du logo, du site web, des cartes de visites… Et comme pour toutes tâches où nous n’avons pas les compétences, le résultats est rarement au rendez-vous…

Comment multiplier le trafic de ton site par 2 avec la publicité Facebook

GRATUIT : Une méthode simple, expliquée pas-à-pas en vidéo, pour Auto-entrepreneurs et Infopreneurs débutants

Pourquoi chaque autoentrepreneur devrait réfléchir à l’infoprenariat si il veut durer… ?

 

Alors déjà concrètement, c’est quoi un infopreneur ?

Pour faire simple : c’est une personne, qui vend son expertise, via des produits numérique en ligne (ebook, formation vidéo, podcast, webinar etc…).

Prenons un exemple concret : vous êtes architecte d’intérieur. Vous aidez les autres à aménager correctement leur espace intérieur. Vous vous déplacez chez les gens, faite des plans, achetez du matériels etc…

Version Infopreneur ça donnerai : la vente d’une formation en ligne (au format vidéo par exemple) présentant les meilleurs techniques et astuces d’un architecte d’intérieur. L’objectif serait ici d’aider les personnes avec votre savoir-faire SANS se déplacer chez eux.

Alors si on en reste là, il va manquer :

  • Un accompagnement personnalisé à la personne
  • Des réponses individuelles à toutes ses questions
  • Le suivi de ses travaux
  • etc…

Mais Infopreneur ne veut pas dire renier totalement ses prestations de services, vous pouvez faire un mixte entre les deux. C’est notamment ce que je fais avec mes cours en ligne en webmarketing, via 1H de coaching individuel pour infopreneur

1. Vous ne travaillez qu’une seule fois…

Être infopreneur, c’est beaucoup (beaucoup) de travail…

Ne sous-estimez pas le temps de création de votre formation qui est énorme.

Il y a ensuite toute la mise en place du système de vente, même si maintenant des solutions comme LearnyBox, facilitent les choses.

Cependant, une fois que c’est en place… c’est en place. Vous devez effectuer continuellement un travail d’optimisation et faire évoluer votre formation en ligne mais que vous en vendiez une ou… 1 000 c’est la même chose.

(Attention cependant à ceux qui auraient couplé la formation à une prestation…)

2.Vous apportez énormément de valeur ajoutée…

Pendant très longtemps les infopreneurs ont été victime d’une mauvaise réputation… celles de faire des produits de basses qualités, et de chercher uniquement à automatiser leurs revenus.

Au même titre que vous avez des bons ET des mauvais restaurants, vous retrouvez exactement la même chose pour les infopreneurs.

A l’inverse, être infopreneur c’est pouvoir proposer du contenu SANS aucune limite de temps (pas comme une heure de coaching) à des centaines de personnes. Votre client se retrouve également avec un contenu, qu’il peut regarder et re-regarder plusieurs fois, mettre en pause etc… bref, avancer à son rythme !

3. Vous automatisez une partie de vos revenus

 

Vous l’aurez compris, une fois votre formation créé, que vous la vendiez à 2 pèlerins perdus dans le cantal ou à des centaines de personnes, le cours en ligne sera toujours le même.

Il n’y a pas cette notion, valable dans toutes prestations de services : plus de clients = plus de travail

Bien entendu, cela est à nuancer : Si vous vendez 256 formations du jour au lendemain, il faudra répondre aux clients/prospects, s’assurer que votre plateforme technique tient le choc etc… Mais en production de contenu pure, c’est LA MÊME CHOSE !

Mon plan d’action pour mixer autoentreprenariat et infoprenariat

 

Voyons maintenant ensemble comment mettre cela en place, concrètement.

Essaie à chaque étape de faire l’exercice à ton échelle, avec ton autoentreprise. Ne les fait pas demain, mais maintenant.

1. Combien de revenus souhaites-tu via l’infoprenariat ?

Alors non, il ne faut pas se limiter. Oui, il faut rêver grand. Mais inutile d’annoncer que tu veux 10.000 euros/mois en automatique dans 2 mois, si tu découvres ce milieu.

Partons sur un objectif de 1 000€/mois par exemple.

2. Place à la calculatrice de l’infopreneur…

Pour réussir en infoprenariat, il y a 3 paliers :

  • Le trafic
  • Le nombre d’adresses emails de prospects récupérées
  • Les ventes

Entre chaque palier, ton entonnoir diminue finalement. Chaque visiteur ne deviendra pas un prospect et chaque prospect ne deviendra pas un client, on est d’accord ?

Suivant ton objectif, il faut donc évaluer cela, suivant des taux de conversions généraux (ils sont variables suivant les domaines et optimisations bien sûr). Mais en général, voici ce que ça donne :

  • Tu peux convertir 20% de ton trafic en prospect.
  • 2% de tes prospects deviennent clients

Donc si nous reprenons notre objectif de 1 000 euros, imaginons que tu vendes un produit à 100€, il te faut donc 10 ventes (je prends volontairement des chiffres basiques, hein !). Voici ce que ça donnerai :

  • Pour avoir 10 ventes, il te faut… 500 prospects. (car 500 x 2% = 10)
  • Pour avoir 500 prospects, il te faut… 2 500 visiteurs. (2500 x 20% = 500)

Jusque-là, tout est logique, non ?

Bien entendu, je le répète, ces chiffres ne sont pas universels, et ne correspondent pas à chaque thématique. Beaucoup d’autres facteurs entrent en compte : qualité de ton trafic, de ta landing page, de ta page de vente etc…

3. Créez un site web basique avec WordPress, et le thème OptimizePress pour publier vos contenus.

4. Proposez une formation vidéo entièrement GRATUITE, mettant en avant votre expertise et votre valeur ajoutée. Pour récupérer celle-ci les internautes devront donner leur adresse email (que vous récupérez via un autorépondeur comme SG autorepondeur)

5. Envoyez un maximum de trafic, via la publicité Facebook, sur votre page, présentant votre formation gratuite. Demandez ensuite à votre audience, quel type de produit/formation, elle souhaiterait pour aller plus loin et répondre à son problème principal…

6. Créez cette formation en ligne IDÉAL, pour VOS prospects et envoyez-les vers votre page de vente.

7. Optimisez continuellement votre taux de conversions en tirant des leçons de vos statistiques.

Dans cet article, j’ai volontairement raccourci et amplement simplifié les étapes. Bien entendu, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Faire de la publicité Facebook ne s’improvise pas, et coûte de l’argent. Vendre une formation s’apprend. Mais si le sujet vous intéresse, j’organise prochainement un webinar sur le sujet.

Pour réserver votre place dès maintenant, contactez-moi par email.

En attendant si vous avez des questions, je vous écoute dans les commentaires.

OFFERT : Formation Facebook Ads pour Décupler ton Trafic

(Valeur 95€)

Tout est sur cette page

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même thématique

Diagnostic Vidéo #4 – Site E-Commerce + Publicité Facebook

Lire l'article

Vous êtes autoentrepreneur ? Arrêtez TOUT… Devenez Infopreneur !

Lire l'article

L’interview complète de Gregory Lagrange, de LifeStylers.fr

Lire l'article

Pin It on Pinterest

Share This
X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.